Au fil de la vie

Publié le par Zizi Mule A Tresse

4ème de couverture :

Une messe d’enterrement, un hospice de vieillards, deux sœurs liées par la haine, des malades et des personnages médiocres… Tout cela n’est guère réjouissant. Et pourtant, Rilke, avec un talent inégalé, nous fait rire de chacune de ces scènes. Il révèle le grotesque et la drôlerie des moments et des caractères les plus pathétiques.

9782070342211FS.gif 

L’avis de Zizi :

Il s’agit de ma toute première lecture de René Maria Rilke, suggérée par ma maman. Les nouvelles sont courtes et simples, ce qui met en valeur la compassion acide et le pathétique moqueur des histoires. Rilke est un ethnologue discret qui se glisse dans la vie et l’intimité de ses personnages pour nous rapporter leurs faits et gestes, plus ou moins dignement motivés, et les parsemer de petites phrases fines et mordantes. La famille est un mélodrame cynique, la fratrie une tragédie qui prête au sourire indulgent et la vieillesse une poignante comédie. Au fil de la vie de René Maria Rilke est un recueil que je recommande fortement.

 

Le petit truc qui a fait craqué Zaza :

Le début de la première nouvelle La fête de famille.

Après la messe, le curé de Sainte-Marie-des-Neiges descendit les quatre degrés de l’autel, fit demi-tour et s’accroupit derrière le jubé. Il chercha un mouchoir dans les nombreux plis de ses ornements et se moucha dans un ut d’orgue grave et respectueux avant de commencer.

 

Nouvelles et esquisses :

La fête de famille

Le secret

L’anniversaire

Trois vieux

La fuite

Kismét. Scène de la vie tzigane

Bonheur blanc

L’Enfant Jésus

La voix

Toutes en une

Unis

 

Où voudriez-vous mourir ? Dans un lit, un fauteuil, autre ?...

Quel sera votre dernier mot ?

Vieillir et oublier ou vieillir et se souvenir ?

 

Publié dans La Belle Bibli

Commenter cet article

hotel-eden-party.over-blog.com 10/07/2010 18:22


"Ethnologue discret"!
Vive les souvenirs!
Mourir n'importe où.


Zizi Mule A Tresse 10/07/2010 18:49



et n'importe comment ?... :D