Barococo

Publié le par Zizi Mule A Tresse

Titre de l’édition originale de Yû Nagashima : Yûkochan no chikamichi

Traduction du japonais par Marie Maurin.

 

barococo

 

4ème de couverture :

Celui qui travaille comme employé temporaire au magasin d’antiquités Barococo, nous ne saurons jamais son nom ; juste qu’il aime se lever tard et a pris le travail en aversion. Il observe le petit monde qui gravite autour de lui avec détachement et humour. Son regard a la nonchalance d’un flâneur de la vie et l’acuité de celui que sa disponibilité rend sensible au moindre appel. Il y a le cri d’un goéland à queue noire, les surprenants itinéraires de Yûko, petite-fille du propriétaire, les tableaux cachés de Françoise, une cliente française fan de sumo, les passages surprises de Mizue, l’habituée qui n’achète jamais rien… Sous son regard, chaque détail vibre d’une vie unique, les secrets des êtres se dévoilent et la moindre variation de lumière devient une aventure. 

Ce roman qui commence à Tôkyô et s’achève à … Paris s’enchante d’une étrange magie, telle une poussière d’or dans un bol de thé vert.

 

L’avis de Zizi :

Notre héros n’a pas de nom. Pas de véritable histoire, pas vraiment de goûts précis, pas d’ambition. Il loge au dessus d’une caverne d’Ali Baba, meuble ses journées tant bien que mal et observe. Il est semblable à un scarabée indolent dans une étrange ruche, où les clients sont des abeilles un peu folles et le gérant, un bourdon marginal. Il écoute, le babillage de Mizue, les secrets de Yûko, les projets du patron. Il vit avec la même application qu’il nettoie les vitres, guide les clients et se perd dans des ruelles non répertoriées. Le Barococo est lui aussi un personnage à part entière. Hybride de musée et de bazar croisé avec un boudoir, il accueille des clients singuliers, en quête de compagnie, d’écoute, à la recherche d’un secret, d’un permis… ou d’un objet éventuellement. C’est un Japon pudique et doux qu’on y trouve, où l’autre est une créature étrange et les objets des témoins malicieux. Ce livre, une fois lu, devrait être entreposé dans une boite en bois, afin de préserver son aura fascinante. Et un peu plus tard, redécouvrir une candeur toute nouvelle et une pointe de nostalgie. 

 

Extrait choisi par Zaza :

L’adresse électronique du magasin d’antiquités est longue : Le-barococo-on-y-trouve-tout. Jusqu’à l’arobase, elle ne compte pas moins de vingt-huit signes. A mon avis, Le-barococo serait largement suffisant, mais l’antiquaire craint qu’elle ne passe inaperçue.

 

- Il y a des gens qui se sont plaints au téléphone. Ils ont beau envoyer message sur message, ils obtiennent pour toute réponse « inconnu à cette adresse ».

 - Un message de Daemon.


A entendre l’antiquaire parler, on croirait qu’il s’agit d’un Japonais du temps jadis avec un chignon au sommet de la tête ! Quand on se trompe d’adresse mail, on reçoit aussitôt en retour un Mailer Daemon signalant qu’il y a un problème. Bien que cela ne soit guère probable, je ne peux m’empêcher d’imaginer un instant Mailer Daemon affublé d’un chignon. 

 

 Zizi et Zaza ont lu Barococo de Yû Nagashima dans le cadre du Challenge In the Mood for Japan.

 

challenge-In-the-mood-for-Japan-copie-1


Publié dans La Belle Bibli

Commenter cet article

Élucubration 24/11/2010 19:17


Je suis allergique à Murakami Ryû sauf Kyoko, j'ai essayé "Bleu presque transparent" et j'ai été tellement dégoûtée que j'ai abandonné au milieu.
Je vais jeter un oeil sur ce site donc, ça pourrait être sympathique ^^ J'ai d'ailleurs pas mal de romans sous la main et aussi déjà deux chroniques de faites XD
Merci pour l'info


Élucubration 24/11/2010 18:38


Tu me donnes très envie de le lire dis donc ! Moi qui suis une fana du Japon !
Je peux te conseiller quelques livres japonais qui m'ont beaucoup plu :
- Kyoko de Ryû Murakami ( que je déteste d'habitude mais celui-là m'a vraiment touchée)
- Kitchen de Banana Yoshimoto
et etc. je n'en ai pas d'autres qui me viennent comme ça, enfin à part les livres dont j'ai parlé sur mon blog

Je sens en tout cas que je ne vais pas tarder à faire des folies ;p


Zizi Mule A Tresse 24/11/2010 19:10



je connais le premier, mais pas le second (le titre est attirant)


merci en tout cas ! je vais essayer de les trouver.


je lis les bébés de la consigne automatique en ce moment, c'est assez étrange comme histoire. il y a un challenge in the mood for japan, si ça t'intéresse, j'ai déjà publié 5 critiques pour.