La Mélancolie des sirènes par trente mètres de fond

Publié le par Zizi Mule A Tresse

La Mélancolie des sirènes par trente mètre de fond, Brussolo 2004

 

Incipit :

La souris de l’apocalypse

D’abord il y a la fissure qui s’ouvre dans le plafond de la station. Cric-crac-criiic… Personne ne l’entend bien sûr, avec le vacarme des rames. À peine un couinement de souris à qui l’on marche sur la queue. Et puis la voûte est si haute. En outre, qui, dans le métro, aurait l’idée de lever l tête pour regarder ce qui se passe là-haut ? Qui, à part un clochard, peut-être, allongé sur le quai. Mais qui l’écouterait s’il poussait, tout à coup, un cri d’alarme.

 

4ème de couverture :

Femme scaphandrier, Lize Unke appartient à la brigade de police fluviale chargée d’enquêter sur la catastrophe du métro englouti. Qu’est-il réellement arrivé, ce jour-là, quand le plafond du tunnel a crevé, laissant le fleuve s’engouffrer dans le réseau souterrain et noyer des kilomètres de galeries, de rames… et des milliers d’usagers ? Bien des années ont passé depuis mais l’énigme reste entière. On parle de survivants, prisonniers de poches d’air, qui connaitraient la vérité… mais que personne ne semble pressé de ramener à la surface. Lize, qui a perdu sa jeune sœur dans la catastrophe, s’est donnée pour mission de faire la lumière sur cette étrange histoire. Décision imprudente car quoi de plus vulnérable qu’un scaphandrier perdu sous les eaux !

51-yV2MMO0L._SL500_AA300_.jpg 

 L’avis de Zizi :

Il y a que Brussolo s’est fait l’Odin d’angoisse et le Poséidon du suspens pour ce thriller. Il y a que La Malédiction des sirènes par trente mètres de fond a réveillé de vieilles craintes et des phobies un peu stupides de Zizi: l’eau trouble, le métro, les douleurs au dents, l’administration, le cuir…Et il y a que ce livre au titre si aguicheur est démentiel. Lize et Gudrun sont aussi bien assorties qu’un cookie au flocon d’avoine maison et un biscuit au LSD. L’héroïne et son pseudo ange gardien font bien plus que de plonger au fond de l’eau trouble ; elles explorent à tâtons les confins de l’horreur humaine.

 

Le conseil de lecture de Zaza :

Aller chez votre dentiste avant. Ne lisez pas en apnée. Laissez tomber le fauteuil ou le canapé en cuir pour un bon lit. On ne sait jamais…


Zizi et Zaza ont plongé dans La Mélancolie des sirènes par trente mètre de fond dans le cadre du CHALLENGE BRUSSOLO

challenge-serge-brussolo.jpg

Pour plus d'infos et participer (tant qu'à faire la belle affaire !) c'est ici mes zombies : Challenge Serge Brussolo - Du ljuva frihet ! Le blog de ...

Publié dans La Belle Bibli

Commenter cet article

RaPHaeLLaKay 04/07/2010 18:38


C'est comme le Grand Bleu, on en ressort avec la tronche d'un schtroumpf (dites-vous que j'ai du taper sur Google plour l'orthographe de S...) XD


Hôtel Eden Party 03/07/2010 23:16


Odin et Poséidon,belles expressions!
Bon challenge sweet hyène!!