La meute

Publié le par Zizi Mule A Tresse

Incipit

Prologue

Sarah regardait s’approcher la serveuse déguisée en soubrette de comédie : robe noire, tablier blanc, coiffe amidonnée. C’était une jeune fille, probablement une débutant qu’intimidaient encore un peu les clientes de ce quartier réputé «chic». Elle posa la théière sur la table et dit doucement : «lapsang-souhong...» quêtant une approbation de la part de Sarah. La jeune femme sourit. Elle aimait le rituel pompeux et niais des salons de thés, leurs chuchotis de confessionnal Ces faux secrets qu’on échange entre deux bouchées de tarte à ma myrtille, les roucoulements des dames aux cheveux teints. Il y avait dans tout cela une banalité qui la rassurait. C’était un monde  doux et calme où ne se produisait jamais le moindre d’éclat, une enclave de paix sur le trajet du boulevard.

 

4ème de couverture :

Marginale, délinquante à la dérive, Sarah a jadis été recueillie par Georges Mareuil-Mondesco, un fils de famille dévoyé et solitaire dont l’unique occupation consiste à scalper et à écorcher vives les femmes sur lesquelles il a jeté son dévolu. En échange du gîte et du couvert, Sarah est devenue toute à la fois son infirmière, sa bonne à tout faire et... sa complice. Mais Georges n’est-il réellement qu’un banal sérial killer parmi tant d’autres ? Rien n’est moins sûr, et Sarah ne va pas tarder à découvrir que des forces obscures grouillent au coeur de l’immense demeure où ils ont tous deux trouvé refuge. Une demeure qui abrite le musée maudit du ère de Georges, le terrible Werner Mareuil-Mondesco, le roi du safari-massacre dont les carnages défrayèrent la chronique. Et si les animaux empaillés, accumulés au cours de ses chasses, avaient soudain décidé de se venger ?

UN ROMAN POUR LECTEURS AVERTIS, A NE PAS METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS. 

 

sfw_AMZ_2744313351.jpg

 

L’avis de Zizi :

Ce Brussolo a été une véritable claque, cuisante même. On fonce tête baissée dans une histoire des plus sordides, dérangeantes et hallucinantes. Ses personnages nous sont vaguement familiers : la jeune femme aussi robuste que solitaire, gauche dans la réalité, adroite face aux évènements. L’homme travaillé par son passé et une imagination lourde, menaçante. Pourtant, l’auteur s’est surpassé avec eux. Viol, goûter d’anniversaire-safari, taxidermie et séquestration ont étoffer l’aura de Sarah et Georges. Ceux sont les enfants de Brussolo par excellence. De plus, l’avertissement est loin d’être superflu. Nous sommes loin du Brussolo de Peggy Sue ou des frissons, avec ses thrillers finement ciselés. Ici, on a des spasmes de dégoûts, d’horreur et en même temps, les rouages du récit nous entrainent de plus en plus loin. On ne ressort pas idem de ce livre, on n’en ressort pas du tout même. Un roman excellent qui a traumatisé ses lecteurs à sa sortie, et continue encore aujourd’hui. 

 

 

Le conseil de lecture de Zaza :

Méfiez-vous des orphelines. Gardez à l’esprit que même morts, les animaux peuvent vous surprendre. Ne dormez que d’un oeil. Ne soyez pas trop curieux. 


 

Zizi et Zaza ont dressé La Meute dans le cadre du CHALLENGE BRUSSOLO

 

challenge-serge-brussolo

Publié dans La Belle Bibli

Commenter cet article

Raphaellakay 06/02/2011 13:31


une belle part d'horreur, je vous ressers ? moi oui ! XD


Zizi Mule A Tresse 06/02/2011 13:51



psychopathe !



Hôtel Eden Party 30/01/2011 22:38


Je pense que je ne le lirai pas, j'aurais trop peur, nom d'une poularde mouillée!!


Zizi Mule A Tresse 31/01/2011 09:09



Mais si, c'est bon d'avoir peur de temps en temps ^



livres-etc 30/01/2011 11:19


Bon bin voilà maintenant ca me donne envie de le lire ! Bravo hein... (ou alors c'est mois qui suis pas nette ? :p)


Zizi Mule A Tresse 30/01/2011 11:55



Je te le recommande vivement ce Brussolo !


Ce n'est pas mon premier, mais qu'est-ce qu'il m'a frappée ^



Élucubration 29/01/2011 12:48


Ça peut être sympa, il faudrait juste que je sois dans de bonnes dispositions. Je me tâte, je me tâte ;p


Zizi Mule A Tresse 29/01/2011 16:07



A éviter après un film d'horreur !