La Vie en gris et rose

Publié le par Zizi Mule A Tresse

Titre de l’édition originale de Kitano Takeshi : Takeshikun, hai !

Traduction du japonais par Karine Chesneau

la_vie_en_gris_et_rose.jpg 

4ème de couverture :

 Takeshi Kitano le réalisateur de Sonatine, Hana-bi et Kikujiro, raconte son enfance dans le Japon d’après-guerre. Une enfance en gris et rose, aux couleurs que son père, peintre en bâtiment, essayait sur la porte de la maison avant d’en couvrir les murs de ses clients. Kitano raconte les jouets, les objets, les fêtes, les rencontres de son enfance et ressuscite toute une époque dans un inventaire à la Perec qui célèbre l’amitié et les jeux des gosses de pauvres, quand l’imagination et l’invention remplacent l’argent. Si c’est ben l’enfance qui détermine notre sensibilité d’adulte, alors la sienne a aussi les couleurs de son gobelet de cantine en bakélite rouge, des caramels aux prunes, des toupies beigoma à peine plus grosse que le pouce, des cerfs-volants ornés de guerrier du kabuki, de la chasse aux libellules, de son père brutal et ivrogne et de sa mère qui se battait en vain pour que son fils travaille en classe, alors que lui n’aurait jamais arrêté de jouer…

 

L’avis de Zizi :

Avant toute chose, sachez que je suis une inculte de base au sujet de Kitano. J’ai vu Zatoichi, mais je ne me suis jamais intéressée à l’homme. Qui aurait cru que ce réalisateur, ce monstre du cinéma nippon venait de là, d’un Japon encore en convalescence, d’une enfance à la Gavroche douce-amère ? Ses souvenirs sont comme ses propres dessins venus égailler les pages ; sous la voix enfantine perce une larme de nostalgie, sous le rire la pitié, sous la gouaille, l’amertume. Peut-être existe-t-il deux Kitano ? Le réalisateur un brin violent et l’enfant mélancolique, l’homme repus de succès et le garçonnet envieux parce que trop pauvre. Et qui aurait cru que le fil d’un peintre en bâtiment deviendrait une figure du cinéma, aussi bien devant que derrière la caméra ; et le plus souvent les deux à la fois ! Quoiqu’il en soit, sa vie est réellement rose et noire, entre joie et déception, fête et punition, morsure et baiser. Et cela dure.

 

Extrait choisi par Zaza :

Au début je n’avais aucune idée de ce qu’ils allaient faire. Donc, une fois, je les ai suivis. J’ai vu mon frère, accroupi sous un lampadaire, qui lisait un livre. Et elle, derrière lui, qui dirigeait sur les pages le faisceau de sa fameuse lampe. De temps à autre, il avalait une bouchée de riz. En découvrant la scène, je suis resté sur le cul ! Imagine ma mère à l’éclairer comme ça. Quand j’y repense, je trouve que c’était une famille vraiment démente. Donc, sans bien savoir pourquoi, je me suis dit que moi aussi, je devais me mettre aux études. Je suis rentrée à la maison et j’ai pris un manga au hasard. Et j’ai commencé à lire, comme mon frère.

 

Zizi et Zaza ont lu La Vie en rose et gris de Takeshi Kitano dans le cadre du Challenge In the Mood for Japan.

challenge-In-the-mood-for-Japan-copie-1

Publié dans La Belle Bibli

Commenter cet article

Élucubration 28/10/2010 20:57


Intéressant, j'aime beaucoup certain des films de Kitano, notamment L'été de Kikujiro. Je pense que je vais me le procurer pour le lire.
Merci pour la critique ^^


Zizi Mule A Tresse 29/10/2010 10:47



Je crois que j'a vu l'Ete de Kikujiro, mais j'étais petite donc le souvenir est assez flou. Je pense que je vais le réviser bientôt, c'était quand même mon "premier" Kitano.



lesbafouillesdefigaro.over-blog.com 15/09/2010 20:39


Moi j'aime bien le cinéma de Kitano ! Alors ce livre je le lirai surement !
Merci d'être passée sur mon blog, je vais m'abonner au tiens !


Zizi Mule A Tresse 16/09/2010 07:33



au plaisir :)


je suis toujours ravie de partager mes lectures ^



RaPHaeLLaKay 12/09/2010 18:26


je l'ai lu je l'ai lu je l'ai luuuuuuuuuuu ! très poignant, similaire à MOn bel oranger (Zézé quelle triste vie !) ça me tires des larmes, tiens...


Zizi Mule A Tresse 12/09/2010 18:33



je note ton titre ;)



irrégulière 11/09/2010 16:13


Je ne connais Kitano que de nom... mais l'esthétique du livre a l'air réussie !


Zizi Mule A Tresse 12/09/2010 15:51



je te conseille ses films alors, surtout si tu aimes le vrai cinéma ;)