Les cavaliers de la pyramide

Publié le par Zizi Mule A Tresse

Incipit :

L’homme rouge

 - Tu vas mourir prophétisa le Bédouin. Comme tous les autres. Tu n’y arriveras pas. Personne n’y arrive. Jamais.

Il se nommait Akaris Iz’Nahal et mangeait avec les doigts, des lentilles à la graisse d’antilope.

Antonus Crassus Samsala se contenta d’étirer es lèvres minces en une parodie de sourire. Même ici, perdu au cœur du désert, il s’appliquait à conserver une mise romaine : toge blanche et crâne rasé. En quelques mois l’Egypte avait desséché son corps, creuser ses joues, plaqué sa chair sur les muscles et les os. Aujourd’hui, il paraissait plus vieux que ses quarante années d’existence. Il avait derrière lui un passé tumultueux d’organisateur de jeux. Il avait côtoyé, loué et vendu des gladiateurs pendant quinze ans… Un jour, il en avait eu assez ; cédant son écurie à un concurrent, il s’était embarqué pour l’Egypte, pour l’aventure…

 

4ème de couverture :

Antonus Crassus Samsala, organisateur des jeux du cirques à Romes, apprend de la bouche d’un gladiateur mourant l’existence d’une pyramide demeurée inviolée au cœur du désert. Cette pyramide remplie d’or aurait été engloutie par une gigantesque poche de sables mouvants. Si l’on veut s’y introduire, il faut donc plonger dans son sillage… puis trouver le moyen d’ne revenir vivant ! Dès lors, Antonus n’a plus qu’une idée : découvrir ce monument fantôme et s’en approprier les trésors. Dans la lignée du Labyrinthe de Pharaon et des Prisonnières de Pharaon, ce « thriller antique » met en scènes barbares et gladiateurs qui portent le glaive et le feu au cœur même des enfers.

 

9782253099192-G


L’avis de Zizi :

Dépaysement total. On est loin de notre monde familier où Brussolo distille son imagination débordante et ses histoires folles. L’auteur s’attaque à nos leçons d’histoire et de latin, se fait les dents sur la Rome Antique et l’Egypte et installe son talent sous une intrigue tortueuse. Le récit frappe fort dès le début, celui que l’on pourrait prendre pour le héros, fini dans une baignoire d’opium, poncé à vif par les bourrasques. Quant au héro, ou plutôt aux héros, il s’agit de deux monstres, un cul de jatte et une mante religieuse géante. Cet homme et cette femme ne forment qu’un seul tout, cavaliers porteurs de mort, mercenaires légendaires à l’efficacité légendaire. L’objet de leur convoitise : une pyramide aux entrailles pleines d’or et de maléfices qui repose au cœur d’une poche de sables mouvants. Ensemble, ils vont devoir affronter une magicienne morte depuis des lustres et son étrange pouvoir, avec l’aide réticente d’une jeune illuminée aux yeux au bout des doigts. Leur vie est en jeu et rien ne dit que leur mort sera rapide et indolore…

 

Le conseil de lecture de Zaza :

Protégez-vous des tempêtes de sable. Prenez soin de vos doigts. Soyez en bonne condition physique. Ne sous-estimez pas les morts. 

 

Zizi et Zaza ont chevauché avec Les Cavaliers de la pyramide dans le cadre du CHALLENGE BRUSSOLO

challenge-serge-brussolo


Publié dans La Belle Bibli

Commenter cet article

Raphaellakay 22/12/2010 12:56


dans la pyramide c'est magnifique ! Brussolo est un malade, mais un malade plein de génie !!


Zizi Mule A Tresse 22/12/2010 14:16



je te plussoie Raphaellakay =D