Souvenir de préadolescence

Publié le par Zizi Mule A Tresse

Zizi et Zaza étaient drôlement précoces... Moos et son album Le Crabe est érotique, elles l'ont découverts à 10-11 ans.

Just_a_gigolo_by_brokenangel.jpg

 


Le petit Prince elle ne l'attend plus, 
Plus de rêve de château en Espagne,
Aux oubliettes les chevaliers servants, 
Les Roméo, Cyrano, Ciao Bambino…

Amoureuse c'est ce qu'elle a été,
Trois hommes lui ont mis la bague au doigt, 
L'amoureuse qui ne veut plus être deux, 
Sauf pour le

Tango Gigolo, 
Sous ce ciel argenté du 14 juillet,
Elle s'offre un tango argentin pour un peu s'oublier, 
Comme chaque année, 
Tango Gigolo, 
Sous ce bouquet de feu du 14 juillet, 
Elle s'offre le gigolo qu'elle veut pour un peu s'oublier, 
Comme chaque année…

Riche, sexy et libre, 
Elle est jeteuse de charme, 
Beauté insolente, juteuse à souhait, 
Lui bel hidalgo, mais qu'un homme objet, 
Simple cavalier, un chasseur de prime, 
Le tout est comme dans un Almodovar, 
Animalité, sensualité, 
Les jambes sont des épées qui luttent, 
Et tendrement elle fait son 

Tango Gigolo, 
Sous ce ciel argenté du 14 juillet,
Elle s'offre un tango argentin pour un peu s'oublier, 
Comme chaque année… 
Tango Gigolo, 
Sous ce bouquet de feu du 14 juillet, 
Elle s'offre le gigolo qu'elle veut pour un peu s'oublier, 
Comme chaque année…

Le petit Prince elle ne l'attend plus, 
Plus de rêve de château en Espagne,
Aux oubliettes les chevaliers servants, 
Les Roméo, Cyrano, Ciao Bambino…

Il n'y aura pas, 
D'après minuit, 
Car elle reste sourde, 
Au chant des violons.

 

Publié dans Le Joli Jukebox

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hôtel Eden Party 06/05/2010 19:57


La forme est poétique,
un joli trésor de figures
de la séduction,
mais le fonds,pas très moral,
avec êtres-objets et liberté de gigolo