Ils sont frétillants mes petits !

Publié le par Zizi Mule A Tresse

En face de vous, le boudoir de Zizi et la tanière de Zaza. A votre gauche, rien. A votre droite en bas, mes sushis. Futurs sushis pour être correct. Et comme Zizi fait attention à sa ligne pour préparer l’été, c’est Zaza qui a gentiment pris l’initiative de vous parler de poiscaille.

 

Petit rappel de base avant le flot d’infos totalement inutiles, mais qui permet de frimer.

Le poisson est un animal vertébré aquatique à branchies (Pour faire simple, il a les poumons à fleur de peau. Sinon vous pouvez toujours faire zoom sur le cou de Harry Potter -4- lors de l’épreuve dans le lac), pourvu de nageoires et le plus souvent recouvert d’écailles. Le poisson est content dans l’eau douce ou l’eau salée (non polluée, cela va de soi) et a la fâcheuse manie de hoqueter comme un fou hors de l’eau, voire de mourir. Et enfin, il ne faut surtout pas croire que tous les poissons ressemblent à ça :

poisson pane 

Culture plus ou moins sérieuse : on va dire plus

Le poisson tient une place importante dans la culture judéo-chrétienne : le Léviathan (un cousin du Pokémon Léviator) sera au menu à la fin des temps pour les justes. Jonas a passé 3 jours et 3 nuits dans le ventre d’un poisson. Jésus a multiplié les poissons. Les chrétiens et les cantines scolaires servent généralement du poisson le vendredi.

Le poisson rouge aurait une mémoire de 3 secondes, le temps de faire le tour de son bocal et bien c’est faux. Il a une mémoire d’à peu près 3 mois (comme certains étudiants) et il serait sensible aux sons et aux couleurs (poisson veut télé ?...)

En astrologie le signe des poissons est relié à l’eau. Son jour serait le jeudi, sa couleur le bleu et son point faible les pieds.

 

Culture plus ou moins sérieuse : on va dire moins

Namazu, selon la légende nipponne, serait un poisson-chat sur le dos duquel est posé le Japon. Ses mouvements brusques seraient à l’origine des séismes qui secouent le Pays du Soleil Levant. Par ailleurs, les poissons-chats auraient la capacité de sentir un séisme 24 heures à l’avance.

Namazu-e

Le Babel Fish est un poisson imaginaire petit et jaune comme une sangsue  crée par Douglas Adams dans Le Guide du Voyageur Galactique. Une fois enfoncé dans l’oreille, il permet de comprendre n’importe quelle langue.

Le saumon de la sagesse apparaît dans la mythologie celtique irlandaise. A l’origine, il s’agissait d’un poisson ordinaire qui a mangé les 9 glands de l’arbre du savoir, tombés dans le fleuve Boyne. Suite à cela, le saumon est devenu énorme et possède tout le savoir du monde ; il surpasse même l’homme en sagesse. Le manger donnerait accès à son savoir légendaire.

 

Aimez-vous les poissons avant cet article ? Et après lecture ?

Pensez-vous avoir plus de mémoire qu’un poisson rouge ?

Dans votre bocal, vous préféreriez avoir le Babel Fish ou bien le Saumon de la Sagesse ? 

 

Commenter cet article

Hôtel Eden Party 01/05/2010 18:15


Le Babel Fish,
pour mes futurs voyages inter-galactiques,

le saumon de la sagesse,
pour la philo lundi
et quelques autres épreuves plus tard...

Miam!