Rashômon et autres contes

Publié le par Zizi Mule A Tresse

Titre de l’édition originale de Ryûnosuke Akutagawa : Rashômon

Traduction du japonais par Arimasa Mori

9782070304059FS.gif 

4ème de couverture :

Un miséreux qui hésite entre le vol et la mort s’abrite de la pluie sous la Porte Rashô, une ruine transformée en charnier. Dans la pénombre du crépuscule, il découvre une vieille hirsute et fantomatique en train d’arracher les cheveux des cadavres…Violents, étincelants, souvent terrifiants, ces brefs récits plongent le lecteur dans les ténèbres d’un Japon de légende, peuplé de sorcières, de brigands et de personnages aussi surprenants qu’inquiétants.

 

L’avis de Zizi :

Akutagawa est auteur de l’ancien Japon, où les démons et les esprits déambulent aux côtés des princesses et des guerriers. Ses contes sont semblables à ceux des frères Grimes ou de Perrault ; on se les transmet de générations en générations autour d’un bon feu et d’un verre de saké. Le lecteur évolue entre menaces et enchantements, entre maléfices et bravades. Tout est double, un homme peut méditer comme voler une vieille et on espère tirer de quoi vivre des mauvais morts. Vient même un moment où plus rien ne nous étonne, après tout, notre démon n’est peut-être qu’un caprice des fantômes, qui se nourrissent de nos craintes et succombent quelque fois à nos minces charmes. Du moins, c’est ce qu’ils veulent bien nous laisser croire. Rashômon est à cette image de démon indolent, qui aiguille l’imagination et a raison du lecteur et finit par le laisser abasourdi entre folie et nostalgie.

 

Extrait choisi par Zaza :

Après cet incident, la fille de Yoshihidé et ce petit singe devinrent bons amis. Elle accrocha au cou de l’animal un petit grelot d’or suspendu à un très beau ruban que la jeune princesse lui avait donné. Le singe, de son côté, quittait rarement la jeune fille. Lorsqu’il arrivait que, légèrement enrhumée, elle gardât le lit, son petit compagnon, le visage attristé, semblait-il, assis demeure au chevet de la malade, s’occupait à ronger ses ongles.

 

Zizi et Zaza ont lu Rashômon dans le cadre du Challenge In the Mood for Japan

challenge-In-the-mood-for-Japan-copie-1

Publié dans La Belle Bibli

Commenter cet article

Hôtel Eden Party 14/08/2010 02:34


Argghh!!!
"GRIMM",voyons!!!
Sinon,des histoires
où la frontière entre bien et mal
est très fine,
où la morale des situations surnaturelles
semble élastique...Surprenant!